BOOTCAMP : une expérience intense pour accélérer ta croissance ! Détails ici >>>
BLOGUE

Corro-Protec : Entreprendre de père en fils

par | 13/09/2022 | Article de blogue

L’an dernier, nous avons fait la rencontre de Vincent Veilleux alors qu’il intégrait IMPULSION6, une cohorte suprarégionale rassemblant des entrepreneurs du Centre-du-Québec. Malgré son jeune âge, Vincent dirige Corro-Protec avec le soutien de son père et de son grand-père, une aventure qu’ils ont décidé de relever en famille.

Corro-Protec conçoit des anodes à courant opposés pour les chauffe-eaux. En d’autres mots, il s’agit de dispositifs anti-corrosion qui préviennent et arrêtent la rouille dans les réservoirs d’eau chaude. Grâce aux anodes, Corro-Protec double la durée de vie de ces derniers. L’entreprise vend aussi le même produit pour des équipements municipaux et commerciaux comme des aqueducs. Les anodes protègent de la corrosion à l’aide de courant, et ce, qu’ils soient enfouis sous terre ou sous l’eau.

Cette technologie existait déjà avant Corro-Protec, mais pas pour les chauffe-eaux. Elle a donc été adaptée autour de 2009 par les premiers propriétaires de Corro-Protec. En 2015,  André Veilleux (grand-papa) et Stéphane Veilleux (papa) ont racheté la compagnie.  Vincent, quant à lui, s’est joint à l’équipe il y a environ 6 ans. 

 

Trois générations forment une équipe complémentaire

 

 

Faisons un bref saut dans le temps. En 2015, André et Stéphane Veilleux ont acheté Corro-protec. À ce moment, André était un entrepreneur en série qui avait eu 3 entreprises auparavant. Il était dans le domaine de la distribution des produits de quincaillerie depuis près de 40 ans et avait donc tout un réseau de fournisseurs et de détaillants. Stéphane, quant à lui, est plombier de formation et a été propriétaire d’un magasin de VTT pendant 20 ans.

 

Pour sa part, Vincent a commencé dans l’entreprise à temps partiel, en 2016, alors qu’il terminait son parcours universitaire. ll avait décidé de mettre sur pied un département marketing avec un petit budget de 10 000 $ qui lui a permis de lancer lui-même un premier site internet, de débuter les ventes en ligne et d’investir graduellement dans la publicité.

« Quand je suis arrivé, on avait un petit chiffre d’affaires et on n’avait pas de département de marketing, pas de service à la clientèle. C’était vraiment du B2B donc on vendait à des plomberies qui revendaient au client. » – Vincent Veilleux

Au fil des années, le rôle de Vincent a évolué au sein de l’entreprise. Les deux années suivant son arrivée ont été marquées par la prise en charge graduelle des opérations quotidiennes, l’achat d’une partie des parts de son grand-père et de son entrée en poste à la direction générale. Avec son grand-père qui tendait plus vers la retraite et son père qui vivait des enjeux de santé, Vincent devait désormais démontrer ses capacités de leadership.

 

Trouver sa place

 

Nul doute, l’entreprise familiale comporte son lot de défis. Néanmoins, c’est aussi une occasion unique d’apprentissage. Pour Vincent, cette expérience est empreinte de confiance mutuelle et d’écoute. Ce n’est pas sans dire qu’il a tout de même dû faire ses preuves et user de ses compétences de conviction pour rallier son père et son grand-père à certaines de ses idées.

« Ça n’a pas toujours été facile, mais on a vraiment une belle relation donc ils ont pas mal toujours dit oui à mes projets. » – Vincent Veilleux

 

 

 

Lorsque Vincent est arrivé dans l’équipe, il ne savait pas ce que l’avenir lui réservait, soit qu’il dirigerait Corro-Protec à peine deux ans plus tard. C’est en travaillant dans l’entreprise que, petit à petit, une vision pour la croissance durable de l’entreprise s’est dessinée devant ses yeux.

« Au début, je n’ai pas nécessairement compris le potentiel qu’avait la compagnie. Je trouvais ça cool, mais je ne voyais pas vraiment où était ma place. C’était comme trop petit. Quand j’ai commencé à me mettre les mains dedans, quand je me suis approprié le produit un peu plus, j’ai vu qu’il y avait des marchés à explorer. Puis, en travaillant, là j’ai compris le potentiel que ça avait. » – Vincent Veilleux

 

Un grand marché en ligne

 

Grâce à la stratégie marketing de Vincent, le canal de vente de Corro-Protec est principalement sur le Web via les ventes en ligne. Miser sur ce canal a permis à l’entreprise de sauver sur la main-d’œuvre (vendeurs) et de réussir à aller chercher des revenus avec un moindre effort.

 

« Dans mon plan de match au début, je me suis demandé ce qui prenait le moins de ressources au niveau du personnel et des finances, et ce qui rapporterait le plus. La réponse était de vendre directement en ligne parce qu’on vend le plein prix versus vendre à une plomberie. Avec les revenus générés de cette façon, on sera éventuellement en mesure de mettre en place un réseau de vendeurs et d’avoir une force de vente pour, ensuite, aller développer le réseau de plomberie, qui selon moi, est plus solide à long terme. » – Vincent Veilleux

Le marché principal de Corro-Protec se trouve actuellement aux États-Unis. Plusieurs raisons expliquent ce phénomène dont la densité de la population américaine, mais aussi et surtout, la valeur et la durée de vie des chauffe-eaux aux USA. Selon le jeune entrepreneur, les chauffe-eaux fabriqués par nos voisins américains valent plus chers parce qu’ils sont mieux conçus. Leurs normes sont beaucoup plus sévères qu’au Canada. Contrairement aux Canadiens, les Américains ne sont pas obligés de changer leur chauffe-eau après dix ans. Les acheteurs sont donc prêts à mettre de l’argent pour protéger leur investissement contre la rouille et donc acheter les anodes de Corro-Protec. Malheureusement, au Canada, la majorité des assureurs exige qu’un chauffe-eau soit remplacé tous les dix ans. L’acheteur a donc moins d’incitatifs à prolonger la durée de vie de son équipement.

Ainsi, Vincent vise, à plus long terme, à diversifier son canal de vente et à développer le réseau des plomberies parce qu’il y a un potentiel de ventes répétées et que l’anode de Corro-Protec est un produit de niche pour lequel le client a besoin de se faire conseiller. C’est ce réseau qui permettra à l’entreprise de réellement connaître une belle croissance et une sécurité financière à long terme.

Innover pour saisir de nouvelles parts de marché

 

 

Bien que Corro-Protec ait vu apparaître quelques compétiteurs dans les dernières années, l’entreprise détient encore environ 92 % des parts du marché des anodes à courant opposés pour les chauffe-eaux. Ceci dit, Vincent a récemment mis en place une équipe pour développer la stratégie d’innovation de l’entreprise. L’objectif est de protéger son produit, de continuer à le développer, de demeurer à l’affût des innovations dans le marché pour maintenir son avantage concurrentiel et d’élargir son éventail de produits.

Corro-Protec a donc un département de R&D avec une chargée de projet d’expérience qui travaille présentement à mettre en place une structure solide et des processus clairs qui permettent aussi de documenter et d’instaurer une mémoire corporative. Par ailleurs, grâce  aux crédits d’impôt importants associés à la R&D, cette initiative ne comporte que des avantages.

« On est leader dans notre marché et on investit pour le rester. »  – Vincent Veilleux

 

Une mission environnementale

 

 

Corro-Protec souhaite devenir un leader mondial dans la fabrication d’équipements de plomberie innovants et respectueux de l’environnement. L’entreprise est déjà sur une bonne lancée au niveau de sa mission environnementale. Chaque année, plus de 8 millions de chauffe-eaux sont changés en Amérique du Nord. Cela représente 1 000 000 000 livres de matériel. C’est énorme! Grâce aux anodes de Corro-Protec, la durée de vie de ces équipements peut être doublée. C’est déjà bien, mais ce n’est pas tout. Pour fabriquer une anode, l’entreprise utilise un grand total de zéro litre d’eau et 99 % de l’énergie utilisée par l’usine de fabrication provient d’une source d’énergie propre et renouvelable! Par ailleurs, pour compenser pour ses émissions de CO2, Corro-Protec plante des arbres dans certains pays en développement avec l’aide de Eden Projects depuis 2019. Dans les années à venir, Vincent souhaite mettre en place d’autres initiatives comme celle-ci car bâtir une entreprise respectueuse de l’environnement lui tient à cœur. 

 

Des valeurs de collaboration et d’écoute

 

 

Pour bâtir une entreprise forte et durable, savoir bien s’entourer est fondamental. En plus de bénéficier du soutien d’Espace-inc, Vincent a rassemblé autour de lui une équipe compétente en laquelle il a une grande confiance. L’ouverture d’esprit et l’écoute sont au cœur des valeurs de l’entreprise et permettent à tous de collaborer efficacement. Selon notre entrepreneur, il est primordial de sonder régulièrement les membres de son équipe pour aller chercher du feedback constructif qui lui permet de s’améliorer en tant que leader, mais aussi d’améliorer le produit et les procédés en place. Les valeurs de collaboration et d’écoute instaurées ont visiblement un impact positif comme Corro-Protec n’a eu aucune démission en 5 ans. 

L’écoute, c’est aussi savoir reconnaître les forces et les faiblesses de chacun.

 

« J’ai toujours pensé que si quelqu’un est meilleur que toi dans un domaine, tu dois lui laisser ces tâches-là. Quand j’ai engagé une personne à l’externe pour m’aider avec notre marketing et nos publicités, j’ai tout de suite vu qu’il était 100x meilleur que moi pour faire ça. Il avait l’expérience et les connaissances que je n’avais pas nécessairement le temps de développer.  On lui a offert le poste que j’occupais en tant que directeur marketing » – Vincent Veilleux

Dans sa relation avec ses coachs, Vincent fait preuve de la même ouverture:

« J’ai beaucoup d’idées, mais je n’ai pas nécessairement l’expérience sur le terrain. J’ai 26 ans et je suis conscient que je dois encore apprendre. Le coach, lui, il en a vu. Il a plus d’expérience que moi et c’est ce que je veux aller chercher. Je suis dans l’entreprise 24/7 donc parfois une personne de l’externe va voir des éléments que je n’aurais pas vu autrement. Ça évite aussi de se planter. Si ton coach a déjà fait des erreurs dans le passé, ça te permet de les éviter » – Vincent Veilleux

 

 

 

Les prochaines étapes de la croissance

 

Vincent veut voir Corro-Protec grandir à un rythme raisonnable pour avoir une croissance qui soit durable. L’entreprise a emménagé dans une nouvelle usine en août 2021. Les installations y permettent une plus grande production et l’espace nécessaire pour travailler sur le développement de nouveaux produits. Les activités de l’entreprise vont bon train comme Vincent ne sent plus le besoin de se limiter. Il a les ressources nécessaires en place pour accélérer. L’entrepreneur songe aussi à ouvrir un bureau aux États-Unis à moyen terme puisqu’une grande majorité de sa clientèle s’y trouve et qu’il y a une main-d’œuvre intéressante pour des projets futurs. En somme, les prochaines années de Corro-Protec seront définies par la diversification des réseaux de ventes et le développement de produit. Ce sont des projets ambitieux, mais Vincent ne sera pas seul pour surmonter les défis de croissance de l’entreprise. En effet, son frère Léandre, qui travaille déjà dans l’entreprise depuis presque 2 ans, deviendra lui aussi actionnaire de l’entreprise à la fin de l’année 2022. Ensemble, ils pourront continuer de développer l’entreprise et la mener vers une croissance durable.

Après avoir côtoyé Vincent pendant plus d’un an, l’équipe d’Espace-inc n’a aucun doute sur les chances de succès de Corro-Protec. Tous les ingrédients sont là, il suffit de continuer à persévérer et franchir les étapes de la croissance une à une. Bonne chance pour la suite!

 

 

Entrevue et rédaction :
Amélia Bourbonnais – Coordonnatrice administrative

 

 

Partenaires majeurs