BLOGUE

Leadership vous dites ?

par | 12/01/2022 | Article de blogue

On parle énormément de leadership conscient, authentique, empathique, bienveillant – et j’en passe! – depuis quelques années. C’est un sujet qui me passionne, ayant moi-même à cœur d’incarner ce style de leadership, simplement parce que ça résonne profondément avec ce que je suis. Ces valeurs m’habitent depuis mon jeune âge et ont toujours été un guide dans mon chemin de vie. Mais, cela s’est aussi traduit par une forme d’exigence que je porte en moi et envers les autres. Une exigence qui s’exprime par une recherche constante de créer plus de cohérence entre moi et le monde extérieur, mais qui teinte aussi mes attentes envers les autres que je veux voir s’élever et grandir. 

 

Je tente de mieux comprendre ce que signifie être un leader, au-delà d’un titre. Je n’ai jamais trop aimé les titres DG, PDG, Leader, VP, … car ils donnent une posture que j’ai eu beaucoup de difficulté à assumer ayant été habitée longtemps par un sentiment d’imposteur. Sentiment qui est par ailleurs partagé par plusieurs entrepreneurs que je côtoie, mais dont on parle peu. Je crois qu’un bon leader fait simplement ce qu’il croit être la bonne chose. Pour ses employés, pour la société, pour sa famille. Il ne cherche pas une position ou une reconnaissance par son titre.

 

Si vous connaissez le livre Good to Great, un classique publié en 2001, vous vous rappellerez peut-être du Level 5 leadership. Parmi les 1435 entreprises candidates Forbes 500 évaluées pour faire partie de leur étude – étude visant à analyser les caractéristiques des entreprises qui ont réussi avec succès de passer from Good to Great, seulement 11 se sont qualifiées. Et sur ces 11 entreprises, elles avaient toutes à leur tête un Leader de niveau 5. Sans entrer dans une explication détaillée de ce qui fait un Leadership de niveau 5, on le reconnaît à un mixte d’humilité et de modestie et de forte ambition, rigueur et performance orientée sur les résultats. Ceux qui se sont révélés, ne sont pas des Leaders visibles sur les tribunes publiques et ils ne multiplient pas les prix et reconnaissances, ils ont une vue long terme et ne recherchent pas le gain ou le succès à court terme. Ils voient l’entreprise détachée de leur égo et intérêt personnel et attribue les succès aux autres membres de l’équipe, aux facteurs externes et à une bonne étoile! Cette description du Leader de Niveau 5, est une forme de Leadership authentique selon moi, et ce n’est donc pas nouveau comme concept.

 

Ceci n’est qu’un exemple d’étude et de livre sur le sujet du Leadership. Entre les milliers d’études sur le leadership et les bonnes pratiques de gestion, les livres d’entrepreneurs à succès, les publications de chercheurs et les écrits dans les médias, je reste toutefois perplexe sur notre réelle capacité de mise en action d’un leadership bienveillant et authentique. Je trouve qu’on en parle beaucoup dans nos médias, mais que signifie-t-il exactement dans le rythme effréné de notre quotidien ? Quelles sont les limites de ces pratiques bienveillantes ? Entre la performance et la rigueur, jusqu’où va l’empathie et l’écoute? Bref, comment l’agir, l’incarner, la transmettre au quotidien dans toutes nos relations et décisions? Car au-delà des mots et des théories, ce sont les gestes, les comportements et l’attitude qui sont les réels témoins de notre leadership, et ce, jour après jour. 

 

Cette forme de leadership, aujourd’hui très médiatisée, implique la relation à soi, à l’autre et au groupe. Ces relations ne vont pas l’une sans l’autre. Nous nous retrouvons donc au cœur de la complexité des relations humaines et des systèmes dans lesquels nous naviguons tous ensemble.

 

Le marketing du leadership bienveillant ?

 

Ce n’est pas un chemin facile que celui du leader qui se préoccupe de ces questions relationnelles et systémiques au quotidien. Il n’y pas de Fastrack ou de processus d’hypercroissance qui sous-tend le développement et l’exercice de la bienveillance et de l’authenticité. Le bon côté de cet enthousiasme, c’est que l’intention y est, on l’entend, on la ressent. Mes craintes, c’est qu’on en parle plus qu’on ne l’agit et l’incarne avec profondeur. Ça me porte à questionner aussi grandement le besoin d’affirmer haut et fort ce positionnement. Car après le greenwashing, je me demande parfois si nous ne sommes pas dans l’ère du consciousness washing? 

 

Ceci dit, toute démarche sincère débute par une saine exploration de soi. De ce qui nous constitue, nos zones d’ombre tout comme de nos grandes forces. Ce travail continu d’exploration de soi, est l’outil de base du Leader conscient. Nous sommes imparfaits et en apprentissage continuel et toute situation devient une opportunité pour explorer et comprendre ce que nous sommes. Ghandi portait ce message comme seuls quelques leaders ont su le faire à l’échelle de l’humanité.

 

Le plus grand voyageur du monde n’est pas celui qui a fait dix fois le tour du monde, mais celui qui a fait une seule fois le tour de lui-même. – Ghandi

 

C’est à partir de ce lieu intime en soi qu’une saine relation avec l’autre peut exister. Évidemment, quand l’autre ne part pas de la même intention d’entrer dans un dialogue ouvert où la vulnérabilité et l’imperfection peuvent exister, ce peut être très difficile d’établir des vrais ponts pour exercer la collaboration et l’entraide. Tout comme il est difficile de sortir de soi pour regarder avec lucidité son rapport au groupe, au système, à l’écosystème ou à sa communauté. C’est un exercice d’humilité et d’écoute sincère. Personne ne peut prétendre être exemplaire en tout temps à ce niveau, mais le reconnaître est un pas dans la bonne direction.

 

Être le changement?

 

Soit le changement que tu veux voir apparaître – Ghandi

 

Au début de l’année 2021, nous avons pris le chemin difficile de revoir notre vision, notre modèle d’affaires, nos valeurs, et ce, de façon inclusive avec nos collaborateurs. Tous les membres de l’équipe ont été impliqués, nos coachs, évidemment le conseil d’administration, nous avons discuté avec nos aviseurs, rencontré nos parties prenantes externes, etc. Bref, nous avons fait un réel effort de se regarder de l’intérieur et écouter ce que l’extérieur avait à nous dire. Tenter de comprendre avec subtilité ce que nous sommes, et ce que nous pouvons apporter dans le vaste et complexe écosystème entrepreneurial du Québec, mais surtout aux entrepreneurs.  D’écouter pour mieux comprendre. De se remettre en question pour s’améliorer. De s’élever pour être encore plus pertinent.

 

Nous n’avons toujours qu’une vue partielle de ce que nous sommes et de l’industrie dans laquelle nous naviguons. Mais une chose s’est grandement clarifiée, c’est notre désir de créer des relations d’affaires durables alignées vers l’atteinte d’une vision long terme, créatrice de valeur socioéconomique et de transformation systémique. Nous avons aussi saisi que ce désir est partagé par plusieurs de nos partenaires de cœur. 

 

En équipe, nous avons aussi fait un exercice itératif sur nos valeurs afin qu’elles deviennent de réels outils qui guident nos pas, nos relations et nos décisions d’affaires. Un article intitulé Make your Values Mean Something, publié en 2002 par Patrick M. Lencioni dans la prestigieuse revue HBR, reflète fort bien le défi d’une organisation d’avoir des valeurs incarnées concrètement.

 

If you’re not willing to accept the pain real values incur, don’t bother going to the trouble of formulating a values statement … Many companies view a values initiative in the same way they view a marketing launch: a onetime event measured by the initial attention it receives, not the authenticity of its content. 

 

C’est pourquoi nous avons pris le temps de revoir nos valeurs, et de les intégrer dans notre culture et éthique de travail. Elles vont nous être utiles pour animer nos discussions lors de conflits, défis, échecs, mais aussi pour souligner nos bons coups et ceux des autres. 

 

Nous souhaitons donc aussi vous les partager, car elles teintent nos relations avec vous chers lecteurs! Que vous soyez un entrepreneur bénéficiant de nos services, un Lead coach, un service professionnel, un partenaire gouvernemental ou privé, c’est avec vous que nous voulons créer une culture d’organisation forte, qui soit collaborative, bienveillance et performante. 

 

Pour prendre connaissance de nos valeurs, notre ADN : https://espace-inc.org/notre-adn 

 

 

Rédaction :
Chloé Legris – Cofondatrice et directrice générale Espace-inc

Partenaires majeurs